Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01/01/2005

SÉCURITÉ ET PRÉVENTION DES ACCIDENTS

En cours de création

POURQUOI CETTE RUBRIQUE ?
La vie est la première ligne de force de notre philosophie, suivie de la raison, de la vérité, du bien et du bonheur. Notre vie, notre santé et notre intégrité physique sont nos biens les plus précieux et nous ne comptons sur
aucune puissance surnaturelle pour nous protéger. Mises à part les circonstances humainement imprévisibles dues au pur hasard, notre sécurité dépend en grande partie de nous-mêmes.
Dans cette rubrique, nous rappellerons les règles de pudence à observer et les précautions à prendre pour garantir notre sécurité (et celle des autres), et prévenir les accidents (et les incidents) en tous genres.
L'expérience étant une école dont les leçons coûtent parfois très cher, mieux vaut profiter de celle des autres qui est gratuite. Les faits divers rapportés quotidiennement par les journaux sont des exemples réels de ce qui pourrait nous arriver. Ils doivent nous servir de leçons.
L'information joue un rôle important dans la prévention de la délinquance et des accients.
Ceux qui ne cherchent pas à s'informer ne sont jamais au courant de rien et sont donc plus exposés à être victimes de toutes sortes de faits et de méfaits dommageables.
Nous avons intérêt à lire régulièrment notre journal local pour savoir ce qui ne passe dans notre région, qui nous intéresser en premier lieu.
La communication avec les autres (voisins, collègues de travail, milieux associatifs, etc...) est la deuxième source d'informations pratiques.
Enfin internet est aujourd'hui avec ses sites particuliers et ses forums une source précieuse d'information.
Les commentaires de cette rubrique ne sont pas fermés pour vous permettre d'y participer
 

QUELQUES PRÉCEPTES À RETENIR POUR COMMENCER

- Celui qui ne fait rien ne risque pas grand-chose mais dès que l'on s'active, les risques se multiplient.
- Ça n'arrive pas qu'aux autres.
- Commandeer c'est prévoir.
- Deux précautions valent mieux qu'une.
- Mieux vaut prévenir que guérir.
- Un homme averti en veut deux.
- Mieux vaut toujours prévoir le pire.

- C'est l'occasion qui fait le laron.
- Ne vous laissez jamais surprendre car si un homme averti en vaut deux, un homme qui se laisse surprendre, n'en vaut plus que la moitié d'un.

- Certains oublis ou certaines erreurs peuvent avoir des conséquences très grave. Le meilleur moyen d'éviter qu'ils ne se produisent est de les rendre imposssibles.
- Pour les choses très importantes on ne doit pas se fier à sa mémoire ni faire confiance aux autres.
- Nul n'est infaillibre et tout le monde peut se tromper, mais ce n'est pas une raison pour s'accorder un droit à l'erreur. Plus notre responsabilité est importante et plus nous devons considérer que nous n'avons pas droit ni à l'oubli ni à l'erreur.
- Une loi non mathématique du hasard dit :
- Que tout ce qui pourrait se produire finira par se produire un jour.
- Et que tout ce qui s'est déjà produit se reproduira.
- Même si mathématiquement la probabilité d'un événement est infime, mais non nulle, comme par exemple de l'ordre d'une fois tous les dix millions d'années, il n'est pas du tout impossible que cet événement ce produise aujourd'hui ou demain, ou dans un avenir proche.

LA MARCHE ARRIÈRE :
UNE MANOEUVRE TOUJOURS RISQUÉE

Il est 18 h 30, un homme âgé de 36 ans s'installe au volant de son véhicule stationné devant sa maison et démarre en marche arrière. À ce moment, en moins de temps qu'il ne faut pour le dire l'un de ses deux enfants restés à l'intérieur sort précipitamment pour jouer et passe derrière le véhicule sans que son père ne s'en aperçoive et c'est le drame.
Grièvement blessé, l'enfant a été immédiatement transporté à l'hôpital de Perpignan et a succombé à ses blessures. Un accident qui laisse une famille dans une douleur indicible et marquée pour la vie. Un accident qui malheureusement n'est pas exceptionnel et dont on doit en tirer une leçon.
En règle générale, il faut avoir en mémoire qu'en voiture, la marche arrière est toujours une manoeuvre délicate, voire dangereuse. Surtout quand elle est précipitée ou par mauvaise visibilité. Si possible, on doit toujours s'arranger pour repartir en marche avant, et au besoin se faire aider par quelqu'un qui surveillera la manoeuvre à l'arrière du véhicule. Dans tous les cas, reculer très lentement et s'assurer qu'on peut le faire sans danger.
 

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.